fermer
Abonnez-vous à la newsletter
Restez connecté
Twitter - Euromed Sport Forum
Marseille
2 & 3 octobre
Billetterie
0
Jours
0
Heures
0
Minutes

Conférence 3

En partenariat avec En partenariat En partenariat

Sport et économie

02/10/2014 16:30
Faut-il candidater à l'organisation des grandes manifestations sportives internationales ?

Le contexte

Les grands événements sportifs sont envisagés comme de puissants vecteurs de cohésion sociale, des contributeurs fondamentaux à l’animation et à la dimension festive d’un territoire, des outils au service de la récréation et du divertissement de la population. Ils constituent aussi des éléments moteurs de l’attractivité mondiale d’un territoire.

Être candidat et accueillir un événement sportif requiert, par un acte de gouvernance fort, la mobilisation d’acteurs hétérogènes, publics et privés, dans une combinaison de ressources tangibles et intangibles et de compétences. Chaque territoire est ainsi en mesure d’afficher sa singularité au travers de son acte de candidature.

Si les grands événements sportifs constituent des enjeux de vitalité et de dynamisme d’un territoire, ils n’en sont pas moins de puissants socles de valorisation de ce dernier. D’un point de vue économique, ils constituent un motif évident de visite et leur impact touristique est très impactant. D’un point de vue social, ils permettent une mise à niveau d’infrastructures sportives et extra sportives, sont un élément central de fierté et de divertissement de la population et inscrivent le territoire d’accueil dans une perspective moderne d’avenir.

A contrario ils nécessitent des investissements souvent colossaux, et la candidature doit intégrer un prisme « coût/bénéfice » très en amont, afin de ne pas hypothéquer les perspectives futures du territoire d’accueil. Le risque est inscrit dans l’optique de la construction d’une candidature « reflet d’un territoire et de l’ensemble de ses composantes ».

La très récente création du Conseil Français du Sport International, placé sous l’égide du Comité National Olympique et Sportif Français, montre à quel point l’accueil de grands événements sportifs internationaux participe d’une cohérence et d’une ambition bâties sur la diversité et la richesse du sport français dans une stratégie globale de relations internationales. Ainsi, la question de la condition de rassemblement des acteurs dans l’optique d’une candidature à l’accueil d’une manifestation sportive internationale est première.

Se porter candidat à l’accueil de manifestations sportives internationales prouve la capacité d’un territoire à conjuguer dans une vision commune les temps politiques, sportifs, sociaux et économiques, et à l’inscrire dans une dimension que d’aucun qualifie de « mondialisation du sport », qui voit pays émergents et pays développés confronter leurs projets sociétaux et leur vision du monde.

Problématiques et enjeux

Marketing territorial par le sport : quel événement accueillir pour quelle ambition ?

Evènement local de portée internationale : quel rôle pour chacun des acteurs ?

Quel investissement pour mener une candidature ?

Une candidature perdante peut elle laisser un héritage ?

Les intervenants

Plus d'infos
Lassana Palenfo
Association des comités nationaux olympiques d'Afrique
Président
Plus d'infos
Jacques Lambert
Euro 2016
Président
Plus d'infos
Bernard Lapasset
IRB
Président
Plus d'infos
Jacques Pfister
CCI Marseille Provence
Président
Plus d'infos
Renaud Muselier
Député Européen