fermer
Abonnez-vous à la newsletter
Restez connecté
Twitter - Euromed Sport Forum
Marseille
2 & 3 octobre
Billetterie
0
Jours
0
Heures
0
Minutes

Conférence 2

Sport et aménagement du territoire

02/10/2014 14:30
Infrastructures de proximité vs Grand Stade : faut-il choisir ?

Le contexte

Le sport constitue aujourd'hui un élément non négligeable de l'économie d'un territoire. A l'échelle mondiale, il participe à hauteur de 3% de la richesse produite. Il est plus évident et lisible d'approcher le marché du sport de façon sectorielle que de façon globale, qui plus est dans une perspective territoriale. Ainsi, les marchés du sport peuvent se comprendre sous l'axe très large de la pratique, de l'équipement, du média, de l'événement ou du sponsoring. Ceci permet notamment de mettre en lumière les disparités territoriales, tant en termes de ressources que de compétences ou encore de choix stratégiques. En effet, chaque territoire possède ses propres ressources, un savoir-faire et une diversité d'acteurs qui construisent au quotidien sa diversité, ses différences et par voie de conséquence une part non négligeable de son attractivité.

Les territoires sont en mouvement (en France, diverses reconfigurations de l’action publique depuis la décentralisation de 1982, question actuelle de la refonte des régions, etc.) et cette mutation concerne aussi le sport. Dans l’arc euro-méditerranéen, l’organisation du sport diffère d’un territoire à un autre, et chaque modèle vaut par lui-même et assure sa propre pertinence, ses propres adaptations, et sa propre logique d’évaluation, avec ses contraintes de ressources, de choix budgétaires et de priorités. La concertation, la coopération et les échanges entre les acteurs et décideurs sont des éléments nécessaires à l’optimisation des fonctions du sport et par conséquent au rayonnement du territoire.

Source d'innovation et terreau d'application, le sport constitue pour un territoire un puissant outil de valorisation. La mise en synergie d’acteurs hétérogènes impliqués dans le sport et ses différents marchés sur un territoire, sous le prisme de leurs actions durables, leurs grands événements, leurs grands clubs et leurs effets systémiques, définira une identité et construira des territoires symboliques dans un monde matériellement déterritorialisé.

Les différents acteurs rassemblés, publics et privés, deviennent alors les maîtres d'œuvre d'une politique sportive territoriale tirant la quintessence de ressources "naturelles" et de compétences spécifiques au sein de modèles organisationnels peu reproductibles. Si innovation, recherche et développement constituent de puissants leviers de construction économique d'un territoire, le sport demeure un champ d'application très varié, alliant pratique et tourisme, grands événements et infrastructures, sport de haut niveau et dynamisme associatif.

Le sport constitue donc un élément véritablement structurant du développement des territoires. La présence d’équipements sportifs variés sur un territoire est un élément fondamental, les infrastructures de proximité permettant une pratique pour tous, et les grandes enceintes valorisant le sport de haut-niveau. Les « valeurs » du sport (modèle égalitaire et démocratique, non lucrativité, solidarité, libre engagement, respect et laïcité) doivent être développées par la mise à disposition de conditions d’accueil optimales. Le développement des pratiques sportives ne peut se concevoir qu’au travers d’une concertation adaptée au territoire. La présence de structures pouvant accueillir les sportifs de haut-niveau dynamise la vie du territoire et favorisent les pratiques.

Le territoire n’est donc plus seulement analysé en termes de contenant (les ressources) mais doit l’être aussi en termes d’interactions potentielles. Il convient dès lors de mettre en lumière les ressources et les compétences propres à un territoire, et d'envisager les conditions de rassemblement des différents acteurs, ainsi que la répartition de la valeur ajoutée.

Problématiques et enjeux

Quels types d’équipements sportifs, combien ? Où les localiser ?

Comment mobiliser de nouvelles ressources financières pour mieux soutenir l'ensemble des plans de développement ?

Quels financements pour quels équipements ?

Mettre à niveau les équipements sportifs dans les centres d'entraînement Africains. Inciter les gouvernements à exonérer les équipements sportifs importés.

Les intervenants

Plus d'infos
Jean-François Guillot
CNDS
Directeur Général
Plus d'infos
Bruno Botella
Arema
Président
Plus d'infos
Archie Graham
Ville de Glasgow
Conseiller Sport et Culture
Plus d'infos
Choucair Khalil
Ville de Beyrouth
Conseiller jeunesse et sport
Plus d'infos
Robert Beugré Mambé
District d'Abidjan
Gouverneur
Plus d'infos
Roger Michel Loupec
Conseil Régional de Guyane
Vice-Président